Notre histoire

Une histoire de fruit avant tout !

1970

1975

1985 - 2000

2001 - 2014

De 2015 à aujourd'hui

drag
La Fraiseraie

1970

Joseph Maillard cultive à Pornic en plein champ, sur un hectare, les premières fraises qu’il va vendre sur la plupart des marchés locaux avec son épouse Colette.

La Fraiseraie

1975

Les premières confitures de fraises sont réalisées dans la maison familiale et prennent place sur les étals à côté des fraises.
La Fraiseraie s’installe aux Terres-Jarries et ouvre les portes de son atelier de transformation, sa petite boutique et ses champs aux particuliers.

La Fraiseraie

1985 - 2000

En 1985 : La Fraiseraie ouvre une boutique sur le port à Pornic. Elle permet de développer l’activité produits transformés et particulièrement les sorbets. Ces derniers deviennent les produits phares et participent grandement à la notoriété de l’entreprise.

Fin des années 1980 : Des boutiques côtières et saisonnières ouvrent sur les communes de Tharon, Saint-Brévin et La Bernerie.

En 1999 : Ouverture d’une boutique à La Baule.

La Fraiseraie

2001 - 2014

En 2001 : Jean-Yves Maillard, le fils, et son épouse Françoise reprennent l’entreprise familiale.

En 2007 : Ouverture d’une boutique à Guérande.

En 2008 : Ouverture de la crêperie à Pornic située sur le vieux port, au pied du Château.

En 2011 et 2012 : Ouverture de deux boutiques en centre-ville de Nantes

Histoire La Fraiseraie

De 2015 à aujourd'hui

En 2015 : Rachat de l’entreprise par la famille Têtedoie et ouverture de la dixième boutique La Fraiseraie aux Machines de l’Île de Nantes.

En 2016 : Lancement d’un second site de production de fraises à Saint Julien de Concelles et ouverture de la première boutique La Fraiseraie dans le département vendéen, à Noirmoutier en l’Île.

En 2017 : Ouverture d’un deuxième point de vente aux Machines de l’Île de Nantes.

Nos valeurs

Famille

Authenticité

0%

Humain